Graine Midi-Pyrénées Graine Midi-Pyrénées éducation environnement en midi-pyrénées
bandeau hautpage
navigation
 

Les débuts

Recherche géographique
---
----
----
Dernières actus
----
Le Graine Midi-Pyrénées: partenaire du parcours ADRESS
Le programme des formations 2017 est en ligne
--------
----
Agenda
----
Formation BPJEPS EEDD
du 9 novembre 2017 au 9 novembre 2018 - Colomiers (31),Toulouse Grand Rond
--------
----
Graine d'expression
----

« Tu me dis, j’oublie, tu m’enseignes, je me souviens, tu m’impliques, j’apprends »


B.Franklin

--------

1936 : ça commence…

Ce qu'on appelle aujourd'hui "éducation à l'environnement" recouvre diverses activités pratiquées depuis longtemps par l'animation socioculturelle. La nature, en particulier, est utilisée comme support d'animation par les associations d'éducation populaire depuis leur création, en 1936. Le potentiel formateur du rapport avec la nature est exploité aussi bien par le scoutisme que par l'éducation populaire, qui pratiquent des activités allant de l'immersion totale en milieu naturel - dans le cadre du camping sauvage - à des sessions d'études et de découvertes, jusqu'à parfois l'approche scientifique du milieu.

De la protection à la sensibilisation

À partir des années 1970, sous l'impulsion d'associations de protection de la nature, l'intérêt nouveau pour l'écologie modifie ces pratiques d'éducation, en ouvrant à la réflexion des horizons à la fois plus vastes et plus urbains : il ne s'agira plus seulement d'utiliser la nature comme support éducatif, mais, en mettant sa connaissance et sa préservation au centre de la formation du jeune citoyen, de le sensibiliser à la notion de qualité de la vie et aux menaces que font peser sur elle les diverses pollutions qui accompagnent le développement. Cette vision, bien qu'encore très consumériste, intègre déjà le concept d'environnement.

Avec un domaine d'investigation élargi de la nature à l'ensemble du milieu de vie humain, une éthique spécifique de l'éducation à l'environnement commence à s'élaborer.

Du passif à l'actif 

En 1971, à Aix-en-Provence, un colloque d'experts internationaux se réunit sous le titre "Enseignement et Environnement". En juin 1972, la conférence de Stockholm, sous l'égide des Nations Unies, officialise l'idée d'une "éducation relative à l'environnement", concept aujourd'hui encore en vigueur chez les éducateurs belges et québécois. Mais, paradoxalement, c'est aussi au cours des années 70, où s'élaborent les concepts de l'éducation à l'environnement, que l'on note après un bref engouement, une désaffection progressive du grand public pour les pratiques environnementales. Il faut noter les riches expériences menées avec les classes de découvertes.

En France, une circulaire de 1977 de l'éducation nationale définit pour l'éducation à l'environnement des objectifs encore très actuels. Elle est aussi instituée en 1983 par un protocole signé entre les ministères de l'Éducation nationale et de l'Environnement (il y eut également un protocole d'accord entre Jeunesse et Sport et l'Environnement). S'appuyant sur ces deux "racines", les associations de protection de la nature et les associations d'éducation populaire, mais aussi désormais sur des associations et des structures spécialisées, l'éducation à l'environnement est, depuis le début des années 1990, devenue “inévitable”. Humaniste, elle s'intéresse avant tout à l'individu dans ses rapports avec la société et son milieu de vie.

Au début critique et essentiellement passive, elle vise aujourd’hui à transformer les comportements dans une démarche active où chacun apprend à évaluer les responsabilités individuelles et collectives, pour trouver le juste équilibre entre la satisfaction de désirs présents et la préservation d'un avenir de qualité.

Une constante évolution 

Mais l'histoire de l'éducation à l'environnement est loin d'être achevée. Que ce soit en milieu scolaire ou dans le cadre du loisir des jeunes, les projets se multiplient, les acteurs se diversifient, les partenariats se développent. La thématique elle-même s’élargit ; de nouvelles problématiques deviennent sources de projets : commerce équitable, économie solidaire…

Le concept de développement durable amènera à terme à repenser l’éducation à l’environnement, en amenant l’éducateur à évaluer l’impact de son action pédagogique en terme d’ "efficacité environnementale". Ce concept lui demandera d’autre part d’harmoniser son discours pédagogique avec le fonctionnement de sa structure, voire son propre fonctionnement.

La cohérence est sûrement un des axes majeurs de réflexions et des orientations à venir, en plus de la mise en place de politiques publiques correspondantes…

coordonnées Graine Midi-Pyrénées      Plan du site     infos légales retour haut
Ce site a été réalisé grâce au soutien de nos partenaires :
FEDER Région Midi-Pyrénées DREAL  Toulouse Métropole ADEME
Envoyer un message au GRAINE Envoyer cette page à un ami Imprimer cette page